Francis Lacroix soutient sa thése à la Salle Gaston Paris, Sorbonne